• Conflit au Tigré: les soldats érythréens ont tué des centaines d’hommes à Aksoum

    Conflit au Tigré: les soldats érythréens ont tué des centaines d’hommes à Aksoum

    Les soldats érythréens ont tué des centaines de civils, y compris des enfants, dans un massacre perpétré en novembre à Aksoum, dans la région éthiopienne du Tigré (nord), a dénoncé vendredi l’organisation Human Rights Watch (HRW). Ce rapport est le deuxième d’envergure à documenter le massacre d’Aksoum (ou Axoum), après celui la semaine dernière d’Amnesty

    LIRE L' ARTICLE
  • Amnesty dénonce le massacre par l’armée érythréenne de centaines de civils en Ethiopie

    Amnesty dénonce le massacre par l’armée érythréenne de centaines de civils en Ethiopie

    Les troupes érythréennes qui combattent dans l’État du Tigré en Éthiopie ont tué de manière systématique des centaines de civils non armés dans la ville d’Aksoum, située dans le nord du pays, les 28 et 29 novembre 2020, a dénoncé vendredi Amnesty dans un nouveau rapport sur la situation. Selon l’ONG, « les soldats ont ouvert

    LIRE L' ARTICLE
  • Quelque 7.000 personnes fuient les combats en Ethiopie occidentale

    Quelque 7.000 personnes fuient les combats en Ethiopie occidentale

    Quelque 7.000 personnes ont fui les violences interethniques en Ethiopie occidentale et ont cherché refuge au Soudan voisin depuis novembre dernier, ont indiqué mardi les Nations unies. Quelque 3.000 réfugiés qui ont franchi la frontière pour se rendre dans l’Etat du Nil bleu dans le sud-est du Soudan, ont déjà pu être enregistrés et pour

    LIRE L' ARTICLE
  • Ethiopie: manifestation au Tigré contre Addis Abeba: un mort au moins

    Ethiopie: manifestation au Tigré contre Addis Abeba: un mort au moins

    Alors que des chefs religieux d’Addis Abeba étaient annoncés mardi à Mekelle, capitale de la province rebelle du Tigré (nord de l’Ethiopie), pour aider à ramener le calme trois mois et demi après le début des hostilités armées, de nombreux commerces de la ville avaient fermé leurs portes pour montrer leur colère contre le pouvoir

    LIRE L' ARTICLE
  • Ethiopie: l’Onu pourra accéder au Tigré

    Ethiopie: l’Onu pourra accéder au Tigré

    Par Marie-France Cros.  Le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, a annoncé sur Twitter, le week-end dernier, après une visite à Mekelle, capitale de la province éthiopienne du Tigré, que son agence onusienne était parvenue à un accord avec le gouvernement éthiopien d’Abiy Ahmed sur des “mesures concrètes pour étendre l’accès humanitaire à travers

    LIRE L' ARTICLE