RDC : Nuit de violence mortelle à Panzi

RDC : Nuit de violence mortelle à Panzi

Nouveaux affrontements entre la population civile et des policiers dans la région de Bukavu, plus particulièrement le quartier de Panzi, où se situe notamment l’hôpital du docteur Denis Mukwege.

« Tout a débuté peu avant minuit, dimanche 24 septembre, quand des jeunes du quartier ont intercepté trois voleurs qui sévissaient dans le quartier. Il est apparu très rapidement que ces voleurs n’étaient autre que des policiers arrivés dans la région pour faire la chasse… aux voleurs », explique une dame qui habite le quartier.

Les trois hommes ont été détenus un certain temps par la population qui a dressé des barrages sur la route qui mène à Panzi.

D’autres policiers sont alors intervenus pour récupérer leurs collègues et lever les barrages. Des coups de feu ont répondu aux jets de pierre des civiles.

Un policier a été tué, un enfant est décédé au centre médical de Chahi, tandis que huit blessés sont toujours soignés à l’hôpital de Panzi (dont une fillette de 8 ans et un adolescent de 15 ans).

« Fatiguée de l’insécurité permanente qui règne dans la région et face à la démonstration que des policiers étaient bien impliqués dans les vols réguliers, la population est descendue dans la rue pour crier sa colère. Des affontements, parfois violents, ont été signalés, tandis que le bureau du chef de quartier Bizima a été incendié ainsi que deux postes de police (Igoki et Chahi) », nous explique un témoin de la scène. .

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos