Bukavu : la grève se poursuit à l’assemblée provinciale

Bukavu : la grève se poursuit à l’assemblée provinciale

Par Esther Nsapu

Les agents et cadres du gouvernement provincial ont décidé de poursuivre leurs grèves à l’Assemblée provinciale de Bukavu. Plus d’un mois après le début de leur mouvement, ces agents du gouvernement provincial du Sud-Kivu continuent de passer jours et nuits dans la salle de plénières de l’Assemblée provinciale pour revendiquer dix mois pour certains et douze mois pour les autres de salaires impayés sous l’ancien gouverneur Marcellin Chishambo.

« Aujourd’hui nous sommes à notre 39e jours. Nous n’avons pas l’intention de lever la grève si nos revendications ne sont pas répondues », explique Balemba Mweze, vice-président de la commission des grévistes.

Ces grévistes dont le nombre est estimé à environ 800 ne demandent qu’à être remis dans leurs droits. Dans l’hémicycle de l’assemblée provincial du Sud Kivu sont placardés des messages sur lesquels on peut lire « Le salaire est un droit humain et a un caractère alimentaire », « Plus jamais ça au Sud Kivu ».

« Nous sommes prêts à rester ici pour faire réagir le gouvernement. Nous sommes plusieurs femmes à passer des nuits entières sur des cartons. Comme si cela ne suffisait pas, nous partageons même notre intimité avec les hommes en laissant nos enfants et nos familles », s’indigne Gisel Igega, gréviste.

Au début du mois de septembre, la commission des grévistes a rencontré le nouveau gouverneur de la province du Sud Kivu, Claude Nyamugabo qui, a reconnu la précarité de la situation sociale des agents de l’Etat du Sud-Kivu et a promis de s’impliquer personnellement.

A noter que c’est depuis le 8 août dernier que les agents et cadres du gouvernement provincial de la province du Sud Kivu sont en grève.

Que pensez-vous de cet article?