RDC: nouvelle évasion massive d’une prison, au Lomami

RDC: nouvelle évasion massive d’une prison, au Lomami

La quasi-totalité des 124 détenus de la prison de Kabinda, dans la province de Lomami (sud-est de la République démocratique du Congo), se sont évadés dimanche, ont rapporté mardi le site d’informations Actualité.cd et la radio onusienne Okapi, citant des sources locales. Au total, 119 prisonniers ont ainsi pris la clé des champs.

Les évadés ont commencé par attaquer les deux policiers qui étaient de garde avant de prendre le large, selon des sources locales. La prison centrale de Kabinda est la plus ancienne de la région et parmi les plus vieilles de la RDC.

Selon le directeur de cette prison, Nyongoli Mutanade, cité par Radio Okapi, l’établissement comptait avant l’évasion 124 détenus, dont 92 prévenus et 32 condamnés.

Quatre évadés ont été repris et les services de sécurité continuent à rechercher les autres, a-t-il précisé.

Cette prison s’était déjà vidée de sa population carcérale en février 2012. Les détenus avaient profité d’une forte pluie qui s’abattait sur la cité pour s’évader. A l’époque, 65 de 69 prisonniers s’étaient évadés en creusant un trou dans le mur de la prison, ajoute Actualité.cd.

Les évasions sont fréquentes dans les prisons congolaises.

Le 9 juin, à Béni, dans la province voisine du Nord-Kivu, plus de 900 prisonniers s’étaient évadés après une attaque lancée par des inconnus, selon les autorités.

Le 17 mai, plus de 4.000 prisonniers s’étaient évadés de la prison de Makala dans la capitale, Kinshasa, après un assaut.

Que pensez-vous de cet article?