Nigeria: quatre militaires enlevés et exécutés par des inconnus

Nigeria: quatre militaires enlevés et exécutés par des inconnus

Des inconnus ont enlevé et exécuté quatre militaires et ont abattu un civil dans le sud du Nigeria, ont annoncé mercredi des sources locales.


Les faits se sont déroulés lundi dans la zone d’Erekemor, dans l’Etat de Bayelsa, une région riche en pétrole, ont indiqué ces sources.


Le sud et le sud-est du Nigeria connaissent régulièrement des violences menées par des groupes locaux qui revendiquent une répartition plus équitable des revenus du pétrole. Mais la situation s’était relativement calmée depuis quelques mois.


Des hommes armés ont tendu lundi une embuscade à des militaires qui rentraient d’une patrouille, les ont capturés, emmenés dans une crique et exécutés, a déclaré un responsable d’un mouvement de jeunesse local, Tare Porri.


Le pilote civil d’un bateau qui se trouvait avec les militaires a tenté de s’enfuir mais a été abattu, selon la même source.


« Quatre militaires ont été tués de sang froid ainsi qu’un civil », a déclaré M. Porri à l’AFP.
Les militaires ont mené des opérations de représailles mardi, occupant des villages et brûlant des maisons, et ces opérations sont toujours en cours, a ajouté cette source.
Un responsable local des forces de sécurité a confirmé les faits survenus lundi et a déploré le niveau croissant de la violence contre ces forces dans la région.


« Le fait que des membres des forces de sécurité déployés dans le delta du Niger sont tués sans motif par des gens qu’ils ont consacré leur vie à défendre est inacceptable », a déclaré ce responsable sous le couvert de l’anonymat.


« Dans l’Etat de Bayelsa, des policiers, des membres de la défense civile et des militaires sont régulièrement tués. C’est barbare », a ajouté le responsable.?

 

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.