RDC : 5 morts dans un accident à la Gécamines

RDC : 5 morts dans un accident à la Gécamines

Au moins cinq personnes ont été tuées dans l’affaissement d’un terril constitué des rejets de minerais de la plus grande société minière de l’État, dans le sud-est de la République démocratique du Congo, selon les autorités de la province.

L’affaissement d’une montagne de rejets de cobalt accumulés depuis des dizaines d’années « s’est produit dans une concession de la Gécamines (Général des carrières et des mines) tuant cinq creuseurs artisanaux à la recherche de cobalt », a déclaré Jean-Marie Chizainga, ministre provincial des Mines du Lualaba. « Nous avons retiré quatre corps et nos services tentent de retirer le cinquième », a ajouté M. Chizainga, indiquant que des recherches se poursuivaient car il n’était « pas exclu » qu’il y ait « des survivants ou d’autres morts » sous les décombres.

« 18 personnes manquent à l’appel »

L’un des quinze rescapés, Mayuk Kuba, a affirmé que « 18 personnes manquaient à l’appel » parmi ses compagnons.

Le Lualaba (riche en cuivre et cobalt) est issu de l’éclatement en 2015 de l’ex-Katanga en quatre nouvelles provinces. Il abrite les plus importantes sociétés minières opérant dans le sud-est de la RDC.

En RDC, les « creuseurs artisanaux » se comptent par dizaines de milliers et travaillent souvent dans l’illégalité, pour un salaire de misère et généralement avec un équipement rudimentaire. Les accidents dans les mines exploitées par des creuseurs artisanaux au Congo sont fréquents et souvent très meurtriers, mais largement sous-documentés compte tenu des endroits extrêmement enclavés où ils se produisent.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.