L’adhésion du Maroc à la CEDEAO lui permettra de mieux tirer parti de sa position de pont entre l’Afrique et l’Europe

L’adhésion du Maroc à la CEDEAO lui permettra de mieux tirer parti de sa position de pont entre l’Afrique et l’Europe

Le Maroc pourra mieux tirer parti de sa position de pont entre l’Afrique et l’Europe en tant que membre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO), a indiqué Christoph Kannengiesser, expert allemand des affaires africaines. 


Dans un article publié, lundi sur le site internet de la Deutsche Welle (DW), M. Kannengiesser a déclaré que ‘’la CEDEAO profitera de l’adhésion d’un pays fort économiquement comme le Maroc, qui, en tant que membre de ce groupement, pourra mieux tirer parti de sa position de pont entre l’Afrique et l’Europe’’.

L’expert allemand a fait observer que le Maroc ‘’adopte une double stratégie politique en oeuvrant, d’une part à entretenir une relation distinguée avec l’Europe, et à renforcer son intégration africaine, d’autre part’’.

‘’Le Maroc sait que le continent africain, particulièrement la région ouest, est une zone de développement et espère en tirer parti économiquement, tout en exerçant une influence politique croissante dans le continent africain’’, a-t-il ajouté.

Dans cet article, la DW relève que le ‘’Maroc a engagé une campagne douce pour se rapprocher des pays de l’Afrique subsaharienne’’, ajoutant que ‘’le Royaume aspire également adhérer à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, démarche qui déplait à certaines parties’’.

Le site fait remarquer que SM le Roi Mohammed VI ‘’a fait de l’adhésion du Maroc à la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest une question sur laquelle il veille personnellement’’, ajoutant que le Souverain avait visité au début de l’année plusieurs pays africains pour défendre cette question.

Le site a indiqué que la CEDEAO avait donné son accord de principe pour l’adhésion du Maroc à l’organisation d’intégration sous-régionale, rappelant également la réintégration par le Royaume de l’Union africaine (UA).

Il a estimé qu’il n’existe pas d’entraves économiques à l’adhésion du Maroc à la CEDEAO, le Royaume étant économiquement dans une meilleure position que les membres de cette organisation.

Que pensez-vous de cet article?