Afrique du Sud: le PIB chute lourdement au dernier trimestre de l’année 2022

Afrique du Sud: le PIB chute lourdement au dernier trimestre de l’année 2022

L’activité économique de l’Afrique du Sud mesurée par l’évolution du PIB a reculé de 1,3% au dernier trimestre de 2022, retombant à un niveau inférieur à son niveau d’avant pandémie à cause de coupures d’électricité record, selon des chiffres officiels publiés mardi. « Après s’être redressé au troisième trimestre de 2022, le PIB sud-africain a reculé de 1,3% au quatrième trimestre », a annoncé l’agence de statistiques publique StatSA, ajoutant que le PIB (produit intérieur brut) « est tombé sous ses niveaux pré-pandémie ».

L’agriculture, les mines et l’industrie manufacturière figurent parmi les principaux responsables du repli de l’activité.

Au troisième trimestre, le PIB avait connu une expansion de 1,6%.

L’entreprise publique Eskom, qui fournit 90% de l’électricité en Afrique du Sud, n’arrive pas à faire face à la demande.

La plupart de ses centrales électriques ont plus de quarante-cinq ans et tombent fréquemment en panne, provoquant des coupures de courant allant jusqu’à douze heures par jour.

L’Afrique du Sud a par ailleurs été très touchée par l’épidémie de Covid-19, qui a accru la pauvreté et les privations d’emploi dans l’un des pays les plus inégalitaires du monde.

La croissance économique du pays ralentit depuis environ deux ans.

De 2,5% en 2022, elle tomberait à 0,3% seulement en 2023, à cause la crise de la fourniture d’électricité, selon les prévisions de la banque centrale.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos