RDC: au moins dix personnes enlevées par la LRA dans le nord-est

RDC: au moins dix personnes enlevées par la LRA dans le nord-est

Dix personnes au moins ont été enlevées par des présumés rebelles ougandais de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris mercredi de source locale. « Nous déplorons l’enlèvement de dix personnes au village de Kunu, par des personnes armées identifiées à des rebelles de la LRA », a déclaré l’administrateur du territoire de Dungu, Christophe Ikando, à l’AFP.

De son côté, la radio onusienne en RDC, Okapi, a annoncé qu’au « moins quarante personnes ont été kidnappées » dont deux membres de la commission chargée d’organiser les élections en RDC.

« Deux de nos agents (qui) revenaient de la supervision d’un centre d’inscription des électeurs sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés, l’un a réussi à s’échapper, et on est toujours sans nouvelles de l’autre », a déclaré le secrétaire exécutif provincial de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans cette province, Étienne Akangiabe.

Créée vers 1988 avec l’objectif de renverser le président ougandais Yoweri Museveni pour le remplacer par un régime fondé sur les Dix commandements, la LRA est une des rebellions les plus sanglantes au monde.

Selon l’ONU, elle a fait plus de 100.000 morts et enlevé plus de 60.000 enfants en Ouganda, au Soudan du Sud, dans le nord-est de la RDC et en Centrafrique.

En 2005, son chef Joseph Kony a été inculpé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.​

Que pensez-vous de cet article?