Somalie : Implication américaine dans l’assassinat d’un chef djihadiste

Somalie : Implication américaine dans l’assassinat d’un chef djihadiste

Les États-Unis ont confirmé leur participation à un raid à la bombe contre un chef du groupe terroriste Al Shabab au cours du week-end en Somalie, après que les autorités somaliennes ont annoncé la mort de l’un des cofondateurs de l’organisation, Abdullahi Nadir.

Le Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom) a déclaré dans un communiqué qu’il avait mené un raid de bombardement, en coordination avec le gouvernement somalien, samedi dernier dans la région de Jilib, à environ 370 kilomètres au sud-ouest de Mogadiscio, où il a tué un chef d’Al Shabab, qu’il n’a pas identifié.

Auparavant, le ministère somalien de l’information avait annoncé la mort de Abdullahi Nadir samedi lors d’une opération antiterroriste menée par l’armée somalienne avec ses « partenaires internationaux en matière de sécurité », sans préciser quel(s) pays étaient impliqués.

Africom a décrit Al Shabab comme l’organisation la plus importante et la plus active en termes de mouvement dans le réseau d’Al Qaeda dans le monde.

Il a expliqué que la Somalie est un endroit « clé » dans la situation sécuritaire en Afrique de l’Est, où les troupes américaines continuent à former, conseiller et équiper les partenaires pour leur fournir les outils dont ils ont besoin pour « dégrader » Al Shabab.

Les États-Unis avaient offert une récompense de 3 millions de dollars pour toute information menant à Nadir, un homme proche du chef actuel d’Al Shabab, Abu Ubaidah (également connu sous le nom d’Ahmed Diriye), qui a notamment occupé les fonctions de responsable des finances et des médias du groupe.

La mort du djihadiste est survenue après que le président somalien Hassan Sheikh Mohamud a déclaré le 23 août une « guerre totale » pour « éliminer » Al Shabab, dont les terroristes avaient quelques jours plus tôt pris un hôtel populaire de Mogadiscio pendant 30 heures et tué 21 personnes.

Depuis lors, plusieurs opérations militaires soutenues par les États-Unis ont été menées contre les fondamentalistes. Le mois dernier, elles ont tué « plus de 100 membres » d’Al Shabab, selon le gouvernement somalien.

Al Shabab, un groupe affilié depuis 2012 à Al Qaeda, mène fréquemment des attaques terroristes dans la capitale somalienne, Mogadiscio, et dans d’autres régions de la Somalie afin de renverser le gouvernement central – soutenu par la communauté internationale – et d’établir par la force un État islamique de type wahhabite.

Le groupe djihadiste contrôle les zones rurales du centre et du sud de la Somalie et attaque également les pays voisins comme le Kenya et l’Éthiopie.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos