RDC : le Kongo central aussi touché par des mouvements de colère

RDC : le Kongo central aussi touché par des mouvements de colère

Les adeptes de Ne Muanda Nsemi encadrés par la police et les FARDC à Boma!

Ce lundi en fin de matinée, alors que les tirs continuent dans les environs de la prison centrale de Makala, à Kinshasa, des mouvements de panique suite à d’autres tirs sont signalés à Lemba, Matete, Ndili- Ste Therese, Ngiri Ngiri (où plusieurs sources parlent d’une situation « très très sérieuse », Bumbu. Les hommes qui se présentent comme  des adeptes de Ne Muanda Nsemi sont aperçus sur tous ces lieux.

Mais des manifestation « hostiles au pouvoir » sont aussi annoncées dans le Kongo central (ex-Bas Congo). A Boma, depuis ce matin, des adeptes de Ne Muanda Nsemi sont dans les rues. Les magasins sont désormais fermés.  Les manifestants ont quitté la cité et progressent vers le centre-ville. Ils semblent, selon plusieurs sources, que « ces manifestants soient encadrés par la police et les FARDC. Depuis quand le pouvoir sécurise-t-il une manifestation d’opposants », s’étonne un de nos contacts.

Des manifestations sont aussi annoncées à Matadi.

Que pensez-vous de cet article?