Dans l’est du Congo, les esprits tourmentés cherchent la paix

Les viols commis à l’est du pays ont un effet délétère sur l’état psychologique des victimes. L’hôpital de Panzi a développé, en collaboration avec l’Université de Liège, des méthodes pour traiter les traumatismes des survivantes des violences sexuelles. Reportage Olivier le Bussy, envoyé spécial au Sud-Kivu Photo Christophe Smets/La boîte à images Le corps de Jacqueline*