Le Botswana veut délivrer près de 300 permis de chasse d’éléphants

Le Botswana veut délivrer près de 300 permis de chasse d’éléphants

Le Botswana prévoit de délivrer en avril des permis pour la chasse de 294 éléphants, apprend-on jeudi. Selon Kabelo Senyatso, le directeur du parc national en charge des permis, ceux-ci seront vendus à des sociétés organisant des safaris actives dans le pays d’Afrique de l’Est et ensuite mis à la disposition de chasseurs de trophée internationaux.

La prochaine saison de la chasse au Botswana s’ouvrira le 3 avril et durera jusqu’au 13 septembre.

L’an dernier, le pays avait délivré des permis pour la mort de 83 éléphants.

Ironiquement, le produit de la vente de ces permis doit être injecté dans l’amélioration du bien-être animal…

Le Botswana compte l’une des plus grandes populations d’éléphants au monde. En 2019, l’interdiction de chasse de ces pachydermes a été levée, ce qui a suscité une indignation internationale parmi les défenseurs des animaux.

Les activistes remettent en question l’utilité de ces chasses tandis que les chasseurs défendent que leur activité serait bénéfique pour la population – humaine – locale. Selon l’association allemande de chasse, la densité d’éléphants par kilomètre carré au Botswana est statistiquement de 1,2 pachyderme, qui doivent partager l’eau et la terre avec les agriculteurs.

Le Botswana a tout de même une bonne réputation en termes de protection de la nature et des animaux. Alors que le nombre d’éléphants a baissé dans de nombreuses régions africaines, il y a grimpé à près de 130.000 individus, contre 50.000 en 1991, selon les chiffres officiels. Il s’agit de près d’un tiers de la population totale d’éléphants en Afrique.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos