Un système simplifié de diagnostic d’infections sanguines en Afrique développé en Belgique

Un système simplifié de diagnostic d’infections sanguines en Afrique développé en Belgique

Des chercheurs de l’Institut de Médecine Tropicale (ITG) d’Anvers oeuvrent, en compagnie de collègues européens et africains, au développement d’un système simplifié de diagnostic des infections sanguines en Afrique de l’Ouest. Celui-ci va désormais être testé pendant deux ans sur le terrain, a annoncé mercredi l’ITG dans un communiqué. La septicémie, l’une des conséquences possibles d’une infection sanguine, causerait, selon les estimations, jusqu’à 49 millions de malades et 11 millions de décès par an, rappelle l’Institut anversois. Les hôpitaux des pays à faible revenu ne disposant généralement pas des ressources nécessaires pour en identifier la cause, les médecins prescrivent souvent des antibiotiques qui ne ciblent pas la cause spécifique de l’infection, ce qui favorise la résistance aux antimicrobiens.

C’est pour faire face à cette problématique qu’est né le projet « Simble » ayant mené au système d’hémoculture simplifié « Bactinsight », résistant aux conditions des tropiques comme la poussière, l’humidité et l’alimentation électrique incertaine. Il permettra, facilement et pour un faible coût, de diagnostiquer les infections sanguines et donc d’améliorer le traitement, se félicite l’ITG.

Entre 2022 et 2024, l’équipe d’étude évaluera le système sur le terrain au Bénin et au Burkina Faso.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos