Conflit au Tigré: les Affaires étrangères conseillent aux Belges présents en Ethiopie de quitter le pays

Conflit au Tigré: les Affaires étrangères conseillent aux Belges présents en Ethiopie de quitter le pays

Le SPF Affaires étrangères déconseille fortement tout voyage vers l’Éthiopie, y compris le transit via la capitale Addis-Abeba, stipule-t-il lundi dans ses avis de voyage. Il est conseillé aux Belges qui se trouvent encore dans le pays de le quitter tant que des vols commerciaux sont encore disponibles. La raison du durcissement de cet avis aux voyageurs est à chercher dans la détérioration de la situation sécuritaire dans le pays. Il y a actuellement environ 145 Belges et collaborateurs en Éthiopie.

La situation en Éthiopie est préoccupante depuis des mois. Début novembre de l’année dernière, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, lauréat du prix Nobel de la paix 2019, a envoyé l’armée contre les autorités régionales insurgées du Tigré, évoquant une « offensive courte et puissante », mais entre-temps, toute la région a été entraînée dans le conflit. Depuis, le Tigré est soumis à ce que l’ONU qualifie de blocus de facto de l’aide humanitaire. Le 2 novembre, le gouvernement éthiopien a déclaré l’état d’urgence alors que les rebelles du TPLF et de l’Armée de libération oromo (OLA) gagnaient du terrain.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos