Sénégal: les opposants Sonko et Dias interpellés, selon leur camp

Sénégal: les opposants Sonko et Dias interpellés, selon leur camp

Deux farouches opposants au pouvoir sénégalais, Ousmane Sonko et Barthélémy Dias, ont été interpellés mercredi à Dakar lors de troubles sur la route du tribunal où M. Dias devait comparaître, ont indiqué un porte-parole du parti de M. Sonko et un avocat. Aucune confirmation ni aucun démenti n’ont été obtenus de la police et des autorités.

M. Dias, candidat à la mairie de Dakar en janvier 2022, a pris le chemin mercredi matin, en cortège et en compagnie de M. Sonko et de centaines de supporteurs, du palais de justice où il devait répondre en appel avec d’autres prévenus de la mort d’un homme abattu par balle en 2011 dans un contexte de violence politique.

La progression du convoi à travers les rues de Dakar a donné lieu à des affrontements entre sympathisants des deux hommes et forces de l’ordre.

Ousseynou Ly, porte-parole du Pastef, parti de M. Sonko, a indiqué que les deux hommes avaient été interpellés.

« On ne connaît pas encore le motif de leur arrestation, et on ne connaît pas le lieu où ils ont été acheminés », a-t-il dit.

Un avocat de M. Sonko, Me Khouraissy Ba, a également indiqué que les deux hommes étaient entre les mains des forces de l’ordre, sans plus de précision.

La comparution de Barthélémy Dias, maire de Mermoz-Sacré-Coeur, une commune d’arrondissement de Dakar, faisait redouter une escalade semblable à celle qu’avait déclenchée en mars la convocation d’Ousmane Sonko par le juge.

L’arrestation d’Ousmane Sonko alors qu’il se rendait également en cortège au tribunal avait déclenché plusieurs jours de heurts, saccages et pillages de magasins à Dakar, dans un pays pourtant réputé comme un îlot de stabilité en Afrique de l’Ouest.

Les violences avaient fait une douzaine de morts.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos