L’OCDE appelle à «des réformes structurelles sérieuses» en Afrique du Sud

L’OCDE appelle à «des réformes structurelles sérieuses» en Afrique du Sud

L’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) a appelé à «des réformes structurelles sérieuses» en Afrique du Sud, relevant que ce pays a besoin d’une croissance économique annuelle d’au moins 2 pc pour espérer réduire le chômage.

L’Afrique du Sud a besoin d’une croissance économique d’au moins 2 pc par an pour espérer réduire le chômage, a dit le Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria, soulignant que pour atteindre cet objectif, le pays doit mettre en œuvre des réformes structurelles sérieuses.

Selon des chiffres publiés par l’office sud-africain des statistiques, le chômage affecte 27,7 pc de la population active du pays. Ce taux grimpe à plus de 50 pc dans les rangs des jeunes dans les zones pauvres où vit la majorité noire.

Le responsable de l’OCDE a également mis l’accent sur la nécessité pour l’Afrique du Sud de réformer les secteurs de l’enseignement supérieur et de l’emploi.

Au sujet des perspectives de croissance dans le pays, l’OCDE estime que le PIB sud-africain devra croitre de 0,6 pc en 2017 et 1,2 pc en 2018.

Que pensez-vous de cet article?