Violences sexuelles en RDC: « défaillances structurelles » et « négligences individuelles » à l’OMS

Une commission indépendante chargée d’enquêter sur les abus et violences sexuelles auxquelles se sont livrés des employés de l’OMS en République démocratique du Congo a conclu à des « défaillances structurelles » et des « négligences individuelles » de l’organisation. Ces abus sexuels ont été commis par des membres du personnel, aussi bien embauchés localement que par des membres