Mme. Margueritte Ramadan élue Présidente de l’Organisation des Femmes Centrafricaines

Mme. Margueritte Ramadan élue Présidente de l’Organisation des Femmes Centrafricaines

Au terme des travaux du Congrès ordinaire de l’Organisation des Femmes Centrafricaines (OFCA), vendredi 21 juillet 2017, à Bangui, Mme. Margueritte Ramadan élue Présidente de l’OFCA pour un mandat de quatre ans, en présence de quelques membres du gouvernement dont la ministre des Affaires Sociales et de la réconciliation Virginie Baïkoua.


Mme. Margueritte Ramadan élue Présidente de l’Organisation des Femmes Centrafricaines Les autres membres de ce nouveau bureau de l’OFCA composé d’une vingtaine, sont entre autres, Mme. Antoinette Débalet qui occupe le poste du Secrétariat général et Mme. Léa Wayéré-Kpawama estau poste de Trésorière générale.

La présidente Margueritte Ramadan, a déclaré que le nouveau bureau de l’OFCA va s’atteler à élaborer un plan d’action qui comprendra toutes les activités à mettre en œuvre en de redynamiser ce mouvement dans les huit Arrondissements de Bangui et ses environs ainsi qu’à l’intérieur du Pays.

Elle a encouragé les leaders de toutes les organisations féminines à se mettre en réseau afin de faciliter la mobilisation des ressources nécessaires à la mise en œuvre des différents projets.

Notons que l’Organisation des Femmes Centrafricaines qui dirige désormais, Margueritte Ramadan a recommandé entre autres au gouvernement un appui multiforme aux femmes, la restitution du siège social pour abriter les différentes activités, également le renforcement des capacités des femmes dans le domaine des formations.

Il convient aussi de rappeler que l’OFCA a été créée en 1960, sa mission première est l’émancipation des femmes centrafricaines et le renforcement des capacités des Associations féminines à travers des formations appropriées et de conseil en vue de les amener à contribuer efficacement à la vie démocratique, économique et sociale de la République Centrafricaine.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.