Disparition d’une espionne : rififi à Mogadiscio

Par AFPLa disparition, fin juin, d’Ikran Tahlil était passée inaperçue, mais le sort de cette agente des services de renseignements est aujourd’hui au coeur d’une nouvelle crise entre le Président et le Premier ministre somaliens, qui menace le fragile équilibre politique et sécuritaire du pays. Employée au service de cybersécurité de l’Agence nationale de renseignements