L’Ouganda déjoue un attentat visant les funérailles du « Lion de Mogadiscio »

L’Ouganda déjoue un attentat visant les funérailles du « Lion de Mogadiscio »

L’Ouganda a déclaré vendredi avoir déjoué un attentat-suicide visant les funérailles nationales d’un haut commandant de l’armée, qui avait dirigé une importante offensive de l’Union africaine contre les insurgés shebab en Somalie. Les forces de sécurité ont arrêté jeudi un homme dans la ville de Pader, dans le nord du pays, où se tenaient vendredi les funérailles du général de division Paul Lokech, surnommé le « Lion de Mogadiscio ».

Le président Yoweri Museveni a accusé les Forces démocratiques alliées (ADF), un groupe rebelle musulman apparu en Ouganda en 1996 mais qui est implanté depuis près de 30 ans dans l’est de la République démocratique du Congo, où ils sont mis en cause dans la mort de milliers de civils.

« Le suspect a été trouvé avec tout un attirail servant à fabriquer une bombe », a déclaré la porte-parole de l’armée, Flavia Byekwaso, dans un communiqué, précisant qu’il s’agissait d’un ressortissant ougandais, Katumba Abdul.

Le matériel comprenait une bombe artisanale, des gilets pare-balles, des détonateurs, du sulfate d’ammonium, des interrupteurs et des téléphones portables utilisés pour faire exploser l’engin, a-t-elle dit.

« L’enquête menée jusqu’à présent indique que le suspect avait l’intention de perturber les funérailles de feu le général de division Paul Lokech », a déclaré Mme Byekwaso.

Le général de division Paul Lokech, décédé chez lui samedi à la suite d’une maladie, a été commandant à deux reprises en Somalie au sein de l’AMISOM, l’opération militaire de l’Union africaine qui combat les insurgés shebab liés à Al-Qaida.

Il a notamment dirigé les unités qui ont chassé les combattants shebab de la capitale Mogadiscio en 2011, un exploit qui lui a valu son surnom.

Il a également servi avec l’armée ougandaise dans une opération en RDC contre la redoutable guérilla des ADF et lors d’une mission visant à aider à mettre en place les forces armées du Soudan du Sud.

 – « Cible faible » – 

Les funérailles se sont déroulées vendredi sous haute sécurité, avec des hélicoptères de combat survolant les milliers de personnes venues assister aux obsèques en dépit des restrictions anti-Covid.

Dans un discours lu à la cérémonie par son ministre des Affaires intérieures Kahinda Otafiire, le président Museveni a accusé le groupe armé ADF d’être derrière le projet d’attentat contre une « cible faible » après avoir échoué à tuer le général Lokech.

« En raison de son travail, et de sa lutte contre les réseaux criminels et terroristes, Lokech a été une cible des terroristes ADF, et c’est pourquoi ils ont ciblé les personnes pleurant le défunt ici à Pader », a-t-il dit.

Les ADF, considérés comme le groupe le plus meurtrier parmi la centaine de groupes armés actifs dans l’Est congolais, sont accusés de massacres de civils ayant fait au moins 6.000 morts depuis 2013, selon un bilan de l’épiscopat congolais.

L’organisation jihadiste État islamique (EI) présente ce groupe comme sa branche en Afrique centrale. En mars, les Etats-Unis les ont placés sur la liste des « organisations terroristes » affiliées à l’EI.

De nombreux hommages ont été rendus au général Lokech, que le président Yoweri Museveni avait muté, il y a huit mois, de l’armée aux forces de police en tant qu’inspecteur général adjoint.

L’AMISOM l’a décrit comme une « figure emblématique » de la lutte contre les jihadistes.

« Nous nous souvenons tous de lui comme d’un homme de caractère, d’un grand courage, d’une grande intégrité et d’un grand sens de l’honneur », a-t-elle déclaré dans un communiqué cette semaine.

« C’était un combattant courageux et stratégique, qui a été décisif dans le commandement des opérations de contre-insurrection qui ont permis de chasser les shebab de Mogadiscio en octobre 2011. »

Les shebab veulent renverser le gouvernement fédéral somalien depuis 2007 et lancent régulièrement des attaques contre le gouvernement en ciblant également des civils.

Que pensez-vous de cet article?