Foot: le président du Rwanda Paul Kagame critique Arsenal

Foot: le président du Rwanda Paul Kagame critique Arsenal

Le président rwandais Paul Kagame, dont le pays est sponsor du club anglais d’Arsenal, s’est emporté samedi contre les Gunners après leur défaite contre le promu Brentford lors du match inaugural de Premier League vendredi, appelant les supporters à « ne pas accepter ou excuser la médiocrité ». « Nous ne devons PAS excuser ou accepter la mediocrité. Une équipe doit être construite pour gagner, gagner, gagner. De sorte à ce qu’une défaite soit inhabituelle », a écrit sur son compte Twitter Kagame, ancien guérillero qui dirige le Rwanda d’une main de fer depuis 1994.

« Les fans (d’Arsenal) ne méritent pas de s’habituer à ça… NON !!! Je le dis en tant que supporter d’Arsenal le changement a mis trop de temps à venir », s’est énervé Kagame.

« Cela fait une (ou des) décennie(s) qu’il y a des hauts et des bas, plus de bas jusqu’ici. Est-il possible d’avoir un plan qui fonctionne ? » a poursuivi Kagame, faisant référence au recrutement des joueurs.

« Je suis sûr que nous savons tous sur quelles épaules repose le plus lourd fardeau. J’espère qu’ils le savent aussi, ou même qu’ils l’acceptent !!! », a-t-il conclu.

Le promu Brentford, qui n’avait pas évolué en première division depuis 74 ans, a dominé 2-0 Arsenal, qui sort d’une décevante huitième place en Premier League la saison dernière.

Kagame exprime souvent son opinion sur les performances de son club fétiche lors des sommets politiques ou sur les réseaux sociaux.

Le Rwanda est devenu le partenaire touristique officiel d’Arsenal en 2018, les joueurs arborant un logo « Visit Rwanda » sur les manches de leur maillot pendant les matches.

L’accord de trois ans a pour but d’attirer les touristes et les investisseurs à se rendre dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Que pensez-vous de cet article?