Jeux de la Francophonie – La 8e édition à Abidjan avec 8 sportifs francophones et une équipe de basket féminin

  • Dans Sports
  • 22 juillet 2017
  • 700 Vues
Jeux de la Francophonie – La 8e édition à Abidjan avec 8 sportifs francophones et une équipe de basket féminin

La 8e édition des jeux de la Francophonie s’ouvre vendredi à Abidjan en Côte d’Ivoire avec la cérémonie d’ouverture sur fond de tensions politiques. Ils seront 8 athlètes belges et une équipe de basket féminin représentant la Fédération Wallonie-Bruxelles à concourir jusqu’au 30 juillet. Au rayon culture, 20 francophones sont inscrits dans les catégories ‘chanson’, ‘danse de création’, ‘hip-hop’ et ‘création numérique’.

Outre dans le tournoi de basket féminin (dans la poule C avec le Gabon, le Liban et la Côte d’Ivoire), la Belgique francophone sera représentée en athlétisme et en judo. Sous la direction de Frank Vandevelde et Claudio Padovano, Claire Orcel (CSF) au saut en hauteur, Fabiano Kalandula (RESC) à la hauteur aussi, Siliane Vancauwenberghe (MOHA) sur le 100m haies et Naomi Van Den Broeck (ROCA) sur le 200m disputeront les épreuves d’athlétisme du 24 au 27 juillet pour ce qui les concerne. Remi Mazi sera engagé en handisport dans les épreuves d’athlétisme.

Avec Nicole Flagothier comme entraîneur, trois judokas seront sur les tatamis: Evelien Cappaert (-52kg), Flavio Dimarca (-60kg) et Loïc Demierbe (-73kg).

En trente années d’existence, c’est la 4e fois que l’évènement se pose en Afrique après le Maroc à Rabat et Casablanca en 1989, Antananarivo à Madagascar en 1997 et Niamey au Niger en 2005. Pour la Côte d’Ivoire, l’enjeu est de taille et dépasse largement le seul cadre du sport.

La capitale ivoirienne accueillera environ 4.000 athlètes et artistes, issus de 53 pays. Au programme, huit disciplines sportives, dont une en handisport (athlétisme), plus un sport de démonstration (le cyclisme sur route).

Cette édition doit faire face à la concurrence des Jeux Mondiaux, organisés aux mêmes dates à un jour près (du 20 au 30 juillet), à Wroclaw, en Pologne et dans une moindre mesure au Festival Olympique de la Jeunesse européenne (FOJE) du 23 au 30 juillet à Györ en Hongrie.

Au rayon culture, sept catégories artistiques, dont la très tendance ‘création écologique’, sont au programme, mais l’enjeu est aussi ailleurs. Politique, notamment, et économique. Selon le discours officiel, les Jeux de la Francophonie pourraient avoir sur la Côte d’Ivoire un impact économique, diplomatique et politique. Les autorités du pays veulent s’en servir comme d’un outil pour « renforcer la cohésion nationale ».​

Que pensez-vous de cet article?