Le chanteur de rumba congolais Fally Ipupa devient ambassadeur de l’Unicef

Le chanteur de rumba congolais Fally Ipupa devient ambassadeur de l’Unicef

Le chanteur de rumba congolaise Fally Ipupa est devenu mardi ambassadeur national du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) en République démocratique du Congo (RDC), a rapporté la radio onusienne Okapi. L’acte d’agrément d’une durée de deux ans renouvelables, signé par la star congolaise et le représentant de l’Unicef en RDC, est entré en vigueur mardi à l’occasion du début de la semaine mondiale de l’allaitement maternel.

Initiateur et promoteur d’une fondation qui porte son nom et dont l’objectif est de venir en aide aux démunis, Fally Ipupa a exprimé sa joie de travailler pour l’intérêt des enfants. « Ça fait plaisir, ça m’engage encore un peu plus. Avant, je le faisais sans être ambassadeur, mais je le faisais quand même avec beaucoup de bonne volonté », a-t-il déclaré selon Radio Okapi, parrainée par l’Onu.

« On a tous été enfant. Et en tant que parent, je pense qu’on est obligé de protéger les enfants, de leur venir en aide, de s’en occuper et de ramener un geste, un sourire », a affirmé Fally Ipupa.

Le musicien se dit déterminé à travailler sous la direction de l’Unicef en RDC. « Je pense qu’aujourd’hui, être artiste c’est bien, mais aider c’est encore plus cool. Donc, on aura toujours le temps. On essaie de faire les choses bien, bénévolement, pour aider. C’est important », a-t-il ajouté.

Ce chanteur de rumba congolaise est parfois accusé par des opposants de la diaspora d’être proche du pouvoir congolais et ses concerts à l’étranger sont parfois émaillés d’incidents.

Que pensez-vous de cet article?