RDC: suspension du procès en appel de l’opposant Katumbi

RDC: suspension du procès en appel de l’opposant Katumbi

class="titraille">
Le procès en appel de l’opposant en exil Moïse Katumbi, candidat déclaré à la succession du président Joseph Kabila en République démocratique du Congo, a été suspendu jeudi par le tribunal de grande instance de Lubumbashi, a constaté un correspondant de l’AFP. Le tribunal a sollicité l’avis de la Cour constitutionnelle sur les irrégularités relevées par la défense dans ce procès qui porte sur une affaire immobilière, et qui intervient dans un contexte politique tendu.
Ex-allié de poids du président congolais Joseph Kabila, M. Katumbi est passé dans l’opposition en septembre 2015 après avoir démissionné de son poste de gouverneur de la province minière du Katanga.
M. Katumbi a fait appel de sa condamnation en 2016 à trois ans de prison.
Mercredi, les avocats de M. Katumbi, qui réside principalement en Belgique depuis mai 2016, avaient eux-mêmes sollicité l’arbitrage de la Cour constitutionnelle après avoir récusé les 29 juges siégeant au tribunal de grande instance de Lubumbashi (sud-est).​

Que pensez-vous de cet article?