Le « patron » de l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature suspendu

Le « patron » de l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature suspendu

L’administrateur général de l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN),  Pasteur Cosma Wilungula, a été suspendu de ses fonctions pour suspicion de détournement de fonds publics, a rapporté lundi l’agence de presse associée (APA), reçue à Bruxelles. La décision de suspension à titre conservatoire a été prise en fin de semaine dernière par la vice-Première ministre et ministre de l’Environnement Ève Bazaiba Masudi, a précisé l’APA (indépendante).

Le ministre du Tourisme, Modero Nsimba Matondo, a pour sa part précisé samedi soir que M. Wilungula était accusé de mauvaise gestion et d’insubordination. Lui sont reprochées des malversations financières notamment sur des recettes reversées par le Rwanda à la République démocratique du Congo (RDC) dans le cadre des visites touristiques dans le parc national de Virunga (PNVi, situé dans la province du Nord-Kivu, dans l »est du pays) et plusieurs autres fautes professionnelles.

L’intérim à la tête de l’ICCN sera assuré par un agronome formé en Belgique, Olivier Mushiete Nkole, qui dirige la pépinière d’Ibi Batéké, un projet-pilote qui est la première plantation puits de carbone du pays, situé sur le plateau des Bateke, à environ 150 km de Kinshasa.

Que pensez-vous de cet article?