Nigeria: un Suisse enlevé par des hommes armés

Nigeria: un Suisse enlevé par des hommes armés

Un ressortissant suisse a été enlevé dans le Sud-Ouest du Nigeria par des hommes armés qui ont ouvert le feu sur son escorte policière, a annoncé la police dimanche.

Ce Suisse a été enlevé samedi, en compagnie d’une autre personne, sur une route reliant les localités d’Ibese et d’Itori dans l’Etat d’Ogun, a indiqué à l’AFP Abimbola Oyeyemi, un porte-parole de la police de l’Etat, qui a attribué l’attaque à des criminels. « Ils ont été interceptés (…) deux des bandits ont été tués, mais (les autres) ont réussi à enlever deux personnes, un Suisse et une autre personne », a-t-il ajouté, « la police est sur leurs traces ». Un porte-parole du ministère suisse des Affaires étrangères a simplement indiqué que « l’ambassade de Suisse (au Nigeria) est en contact avec les autorités nigérianes » et que « des vérifications sont en cours ». Les ressortissants étrangers au Nigeria sont parfois la cible d’enlèvements de la part de gangs criminels lourdement armés, désignés sous le terme générique de « bandits », qui opèrent surtout dans le Nord-Ouest et le centre du pays. Ces gangs criminels ont surtout visé cette année les établissements scolaires et universitaires, où ils mènent des kidnappings de masse. Un millier d’élèves ou d’étudiants ont été enlevés depuis décembre, la plupart ayant depuis été libérés.  Outre ses « bandits » qui terrorisent une partie du pays, les forces de sécurité du Nigeria font également face depuis 12 ans à une insurrection islamiste dans le Nord-Est du pays le plus peuplé d’Afrique.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.