Mozambique: les forces rwandaises revendiquent des « succès » contre les djihadistes

Mozambique: les forces rwandaises revendiquent des « succès » contre les djihadistes

L’armée rwandaise, envoyée en renfort pour aider le Mozambique à combattre les djihadistes dans le nord du pays, riche en gaz, a affirmé jeudi avoir remporté de premiers « succès ». La semaine dernière, les forces rwandaises ont notamment aidé l’armée mozambicaine à reprendre le contrôle d’Awasse, un petit village situé près de la ville portuaire stratégique de Mocimboa da Praia, dont les djihadistes s’étaient emparés en août 2020.

« Nous progressons bien dans la province de Cabo Degaldo », a déclaré à l’AFP le colonel Ronald Rwivanga, porte-parole des forces de défense du Rwanda.

« Nous avons enregistré des succès sur deux fronts et nous nous rapprochons de Mocimboa da Praia », a-t-il ajouté.

La ville, où les premiers attentats avaient été perpétrés en octobre 2017, est devenue depuis l’année dernière le quartier général de facto des djihadistes affiliés au groupe Etat islamique (EI).

L’enjeu est de taille: reprendre le contrôle de la province, qui abrite l’un des plus grands projets de gaz naturel liquéfié d’Afrique.

Les Rwandais assurent que les insurgés ont fui Awasse vers d’autres petites villes en direction de Mocimboa da Praia « mais nous nous rapprochons » d’eux.

Les troupes rwandaises, fortes de 1.000 hommes, ont été déployées le 9 juillet, à la suite d’une visite à Kigali, en avril, du dirigeant mozambicain Filipe Nyusi.

Dans la foulée, d’autres pays voisins, sous l’égide du bloc régional de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), ont commencé à envoyer des troupes.

Le Botswana de Mokgweetsi Masisi, président en exercice de la SADC, a envoyé 296 soldats le 26 juillet. L’Afrique du Sud, puissance régionale et voisin immédiat, a annoncé le 28 juillet l’envoi de 1.495 soldats. Le lendemain, le Zimbabwe a annoncé son intention d’envoyer 304 soldats pour former les bataillons d’infanterie du Mozambique.

L’Angola déploiera, à partir du 6 août 20 officiers de l’armée de l’air tandis que la Namibie contribuera à hauteur de 5,8 millions de dollars namibiens (environ 400.000 dollars) à l’offensive anti-insurrectionnelle.

Le 12 juillet, l’Union européenne a officiellement mis en place une mission militaire pour le Mozambique afin de contribuer à la formation de ses forces armées.

Que pensez-vous de cet article?