RDC: élection le 26 août des gouverneurs de onze des 26 provinces

RDC: élection le 26 août des gouverneurs de onze des 26 provinces

La Commission électorale nationale indépendante (Céni) congolaise a fixé au 26 août prochain l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs de onze des 26 provinces de la République démocratique du Congo (RDC), pour la plupart acquises à la Majorité présidentielle soutenant l’action du président Joseph Kabila, ont rapporté mercredi des médias locaux. Il s’agit des provinces du Bas-Uele, de l’Equateur, du Haut-Katanga, du Haut-Lomami, du Kasaï central, du Kwilu, de la Mongala, du Sud-Kivu, du Sud-Ubangi, de la Tshopo et de la Tshuapa – pour la plupart issues du démembrement des « grandes » provinces en 2015.

Les gouverneurs de ces onze onze provinces ont, pour la plupart, été déchus par leurs assemblées provinciales – qui seront chargées d’élire les nouveaux responsables. Mais certains, visés par des motions de défiance, n’ont pas été destitués. C’est notamment le cas au Sud-Kivu pour Marcellin Chisambo – un ancien conseiller diplomatique de M. Kabila quelque peu tombé en disgrâce – et dans la Tshopo pour Jean Ilongo Tokole.
Le calendrier publié mardi par la Céni prévoit que le dépôt des candidatures doit intervenir du 21 au 25 juillet.
C’est le 12 août que la liste définitive des candidats sera publiée. Les candidats auront trois jours (22 au 24 août) pour faire campagne devant les assemblées provinciales, a précisé la Céni dans un communiqué cité par la presse kinoise.
Après le dépôt d’éventuels recours devant les cours d’appel et le traitement des contentieux, la publication des résultats définitifs interviendra le 12 septembre.
La Céni n’a en revanche encore publié aucun calendrier pour les élections présidentielle et législatives, qui auraient dû se tenir fin 2016, mais dont l’organisation a été reportée à 2018 en dépit d’un accord de partage du pouvoir signé le 31 décembre dernier.
Cet accord, dit de la Saint-Sylvestre, doit permettre à M. Kabila de se maintenir au pouvoir jusqu’aux élections, alors que son second mandat constitutionnel s’est terminé le 19 décembre dernier.

Que pensez-vous de cet article?