La Belgique soutient « la lutte contre l’impunité » en RDC

La Belgique soutient « la lutte contre l’impunité » en RDC

La Belgique condamne « avec la plus grande fermeté » les violences dans l’est de la République Démocratique du Congo (RDC), en particulier en Ituri et au Nord-Kivu, indiquent samedi les Affaires étrangères. Elle soutient un projet d’appui en matière de justice transitionnelle. La Belgique souligne notamment les graves violations des droits humains qui touchent particulièrement la population civile et contribuent à l’aggravation de la situation humanitaire dans la région. « Il est crucial de mettre fin à l’activité de ces groupes armés et de traduire les responsables de ces graves violations en justice », soulignent les autorités. « Les droits humains et la lutte contre l’impunité sont au cœur des priorités de la politique étrangère et de la coopération au développement belges. »

La Belgique vient donc d’apporter son soutien à un projet d’appui en matière de justice transitionnelle, de lutte contre l’impunité et de protection développé par le Bureau Conjoint des Nations Unies pour les Droits de l’Homme (BCNUDH) en RDC, dont la Belgique est un des principaux bailleurs de fonds, expliquent les Affaires étrangères. Il prévoit un appui à la mise en place d’une commission de justice transitionnelle ainsi qu’au renforcement du système judiciaire, accompagné d’un appui aux processus provinciaux dans sept provinces (dont le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et l’Ituri).

Le projet englobe le soutien aux victimes de violences et de crimes graves mais également l’appui au processus de réintégration des ex-combattants et miliciens et leur participation au processus de justice transitionnelle.

« Les violences dans l’est de la Re?publique De?mocratique du Congo ont de?truit trop de vies innocentes », souligne la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès. « C’est pourquoi nous continuons a? de?ployer des actions en faveur de la paix. Pendant son mandat au Conseil de se?curite? de l’ONU et, encore aujourd’hui, la Belgique plaide pour une mission des Nations Unies (MONUSCO) plus ope?rationnelle et plus attentive a? la protection des civils. Nous avons aussi contribue? a? la re?cente strate?gie onusienne pour les Grands Lacs afin de couper les ressources des groupes arme?s. Les autorités congolaises peuvent compter sur notre soutien dans leurs efforts visant a? apporter la stabilite? dans la re?gion et prote?ger les populations. »

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos