RDC: Mukwege appelle les politiques congolais à s’engager contre les violences sexuelles

RDC: Mukwege appelle les politiques congolais à s’engager contre les violences sexuelles

Le prix Nobel de la paix 2018 Denis Mukwege a appelé mercredi les responsables politiques congolais à s’engager dans la lutte contre les violences sexuelles et le « martyr des populations » dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). « Il y a peu et encore, l’engagement des responsables politiques de notre pays au niveau provincial et national a souvent été le chainon manquant » dans la lutte contre ces violences dans la partie est du pays, a déploré M. Mukwege.

Le Dr Mukwege était invité pour la première fois par l’Assemblée de la province du Sud-Kivu (est) à Bukavu à s’exprimer devant les élus sur la question des violences sexuelles et l’utilisation du viol comme arme de guerre en RDC.

« Depuis plus de 20 ans, massacres et assassinats endeuillent nos villages et nos villes. Depuis plus de 20 ans, des femmes, des enfants et mêmes des hommes de notre province subissent des viols avec une extrême violence, commis pour leur très grande majorité, dans une totale impunité », a rappelé le gynécologue.

« Ces cruautés devraient interpeller nos consciences et notre humanité », a une nouvelle fois plaidé celui que l’on surnomme « l’homme qui répare les femmes », et qui opère dans la désormais célèbre clinique de Panzi, dans sa ville de Bukavu.

La rencontre d’aujourd’hui est « l’expression d’une prise de conscience par les élus de notre peuple que leur implication dans la lutte contre les violences sexuelles et l’impunité (…) peut faire la différence », s’est-il réjoui, y voyant une « grande première de prise en main par nos élus et nos autorités de cette épineuse question des violences sexuelles et du martyr des populations qui en découlent »

Que pensez-vous de cet article?