RDC : Goma épargnée mais le Nyiragongo reste actif

RDC : Goma épargnée mais le Nyiragongo reste actif

Texte et photo par Esther N’sapu, correspondante dans l’Est de la RDC

La ville de Goma, à l’Est de la République démocratique du Congo, est pour le moment épargnée par la coulée de la lave qui a envahi certains villages situés au Nord-Est de la ville, suite à une éruption volcanique qui se serait déclenchée sur le flanc nord-est du volcan Nyiragongo ce samedi 22 mai vers 18h heure locale. Ce dimanche matin, l’intensité de l’éruption semble avoir diminué. Une coulée de lave s’est arrêtée à Buhene mais il est encore difficile d’avoir un aperçu général et précis de la situation.

Samedi soir, une première coulée de lave a pris la direction de Kibumba dans le territoire de Nyiragongo à la frontière avec le Rwanda occasionnant la coupure de la route Goma-Kibumba au niveau de Kilimanyoka. Un peu plus tard dans la soirée, une autre coulée de lave a été signalée vers le sud-est se dirigeant vers les localités de Buhene-Kisisi et la ville de Goma. Cette coulée de lave a causé d’énormes dégâts matériels dans les villages de Mutaho, Kabaya et Kashenyi a précisé Kasereka Mahinda de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG). Cette situation a causé la panique au sein des populations provoquant plusieurs accidents de la circulation dont un mortel sur la route Goma-Sake. Dans la panique, certains parents ont même perdu la trace des leurs enfants.

Toujours selon M. Mahinda, cette deuxième coulée de lave aurait suivi la coulée de lave de janvier 2002 qui avait dévastée la ville de Goma. Cela expliquerait la lenteur de l’écoulement de la lave.

Les autorités congolaises ont déclenché le plan d’évacuation dans la nuit du samedi 22 mai en indiquant aux populations la trajectoire à suivre. Ainsi, des centaines d’habitants, voire des milliers, marchaient à pied, matelas sur la tête. Certains prenaient la direction du poste frontalier de la Grande barrière pour rejoindre le Rwanda et d’autres empruntaient la direction de Mugunga pour la cité de Saké en territoire de Masisi pour se mettre à l’abri du danger. Face à cet afflux, le Rwanda a ouvert sa frontière et plusieurs centaines d’habitants ont passé la nuit au stade de Gisenyi dans le district de Rubavu.

Vers 5 heures du matin, la situation semblait s’être calmée car la lave n’avançait plus. Néanmoins, une forte odeur de soufre et de gaz se faisait sentir au nord de la ville et plusieurs secousses sismiques ont été ressenties.

Ce dimanche 23 mai au matin, la peur est encore grande mais les populations des quartiers Buhene, Kibati, Majengo, Virunga, qui s’étaient réfugiés dans la commune de Goma, ont commencé à regagner leurs habitations, précise un habitant de Goma.

Cette situation a réveillé les tristes souvenirs de l’éruption du volcan Nyiragongo du 17 janvier 2002 qui avait causé la mort d’environ 250 personnes et provoqué d’importants dégâts matériels et des déplacements de populations vers les cités de Minova et de Sake ainsi que vers le Rwanda. Près de 20 ans plus tard, des habitants de la ville se demandent pourquoi il n’y a pas eu d’alerte précoce et questionnent la préparation des autorités congolaises et de l’observatoire volcanologique de Goma (OVG) alors que le volcan est censé être constamment surveillé.

En mars dernier, des employés de l’OVG regrettaient de ne plus pouvoir effectuer les contrôles les plus élémentaires en raison de la réduction du financement de la Banque mondiale suite à des allégations de détournement de fonds, ce qu’avait dénoncé le mouvement citoyen la Lucha.

Selon un employé de l’OVG, il est indispensable d’effectuer des mesures régulières pour annoncer l’éruption quelques jours à l’avance afin de permettre à la population d’évacuer et d’éviter les morts. La ville de Goma semble aujourd’hui épargnée mais cette éruption sonne comme un signal d’alarme pour que les autorités congolaises et l’OVG puissent travailler ensemble à améliorer la surveillance du volcan et le plan d’évacuation.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos