Violences en marge du ramadan à Kinshasa: 30 condamnations à mort

Violences en marge du ramadan à Kinshasa: 30 condamnations à mort

Trente personnes ont été condamnées à mort en République démocratique du Congo pour leur participation aux violences contre la police ayant marqué jeudi la fin du ramadan à Kinshasa, a-t-on appris de sources judiciaires. Le verdict a été prononcé au petit matin samedi dans le procès en flagrance tenu depuis vendredi à Kinshasa, selon un enregistrement dont l’AFP a eu copie. Un avocat des parties civiles, Me Chief Tshipamba, a confirmé à l’AFP ces trente condamnations à la peine capitale.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos