RDC : L’attaque du grand marché de Kinshasa crée un mouvement de panique

RDC : L’attaque du grand marché de Kinshasa crée un mouvement de panique

Le grand marché de Kinshasa, dit Zando, a été attaqué un peu après 13h, ce vendredi 14 juillet, par des hommes non identifiés qui auraient tiré des coups de feu et créé ainsi un mouvement de panique, alors que les « shégués » (vagabonds) en profitaient pour voler vendeurs et chalands.

Certaines sources à Kinshasa évoque l’attaque d’un poste de police proche du marché pour en délivrer des détenus. Une demi-douzaine d’autres attaques de lieux de détention ont eu lieu depuis mai, provoquant l’évasion de plusieurs milliers de personnes au toral, dont plus de 4000 à la prison de Makala, le 17 mai.

L’attaque du marché central semble avoir provoqué la fermeture des commerce dans plusieurs communes attenantes du centre de la capitale congolaise.

Selon la police, citée par actualités.cd, il s’agirait d’une attaque de « bandits », tandis que 7sur7.cd cite un témoin qui a vu de très jeunes gens, bandeaux rouges ceignant le front; il s’agirait de troupes de la secte polico-mystique Bundu dia Kongo, dont le chef spirituel s’était évadé lors de l’attaque de la prison de Makala.

On déplorerait, selon la presse kinoise, deux morts, un policier et l’administratrice du marché.

Que pensez-vous de cet article?