« Aucune raison de s’inquiéter » pour l’opposant rwandais Rusesabagina

« Aucune raison de s’inquiéter » pour l’opposant rwandais Rusesabagina

Le chef de la diplomatie rwandaise Vincent Biruta a assuré mardi à la télévision France 24 que l’opposant rwandais Paul Rusesabagina, jugé depuis mi-février à Kigali pour « terrorisme », bénéficiait d’un procès « équitable » et qu’il n’y avait « aucune raison de s’inquiéter ».

« Le Rwanda est engagé à assurer un procès équitable et transparent à ce monsieur et nous n’avons pas besoin de la supervision de quelque partenaire ou quelque puissance que ce soit », a déclaré M. Biruta. « Nous avons des institutions qui font leur travail, il n’y a aucune raison de s’inquiéter », a-t-il ajouté. Le ministre rwandais des Affaires étrangères répondait à la Belgique qui s’est inquiétée lundi du sort réservé à cet opposant – détenant également la nationalité belge -, célèbre en raison du personnage qu’il a inspiré dans le film « Hôtel Rwanda ». « La Belgique attend que son concitoyen bénéficie d’un procès juste, équitable et transparent », avait déclaré la ministre des Affaires étrangères Sophie Wilmès. Féroce critique du régime du président rwandais Paul Kagame, Paul Rusesabagina, qui vivait en exil depuis 1996 aux Etats-Unis et en Belgique a été arrêté fin août 2020 dans des conditions troubles par la police rwandaise à Kigali, à la descente d’un avion qu’il pensait à destination du Burundi. Lui et ses avocats dénoncent « un enlèvement ». Depuis le 17 février il est jugé dans la capitale rwandaise, pour neuf chefs d’accusation dont celui de « terrorisme », un procès qu’il considère inéquitable et auquel il a refusé de comparaître au bout d’un mois. Ex-directeur de l’hôtel des Mille Collines à Kigali, Paul Rusesabagina, qui aura 67 ans en juin, a été rendu célèbre par le film « Hôtel Rwanda » de 2004, racontant comment ce Hutu a sauvé plus de mille personnes au cours du génocide qui, en 1994 au Rwanda, a tué, selon l’Onu, environ 800.000 personnes, essentiellement au sein de la minorité tutsi.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos