La RDC réclame une compensation devant la CIJ pour la « barbarie » de l’Ouganda

La RDC réclame une compensation devant la CIJ pour la « barbarie » de l’Ouganda

La République démocratique du Congo a accusé l’Ouganda d’actes de « barbarie » mardi devant la Cour de justice internationale, réclamant des compensations qui pourraient se chiffrer en milliards de dollars pour une guerre meurtrière survenue à la fin des années 1990. La CIJ a statué en 2005 que l’Ouganda devait payer des réparations à Kinshasa pour avoir envahi la RDC pendant une guerre qui a fait trois millions de morts en 1998-2003.

Le dossier est maintenant de nouveau devant la Cour, qui doit fixer le montant des compensations après que ces deux pays voisins d’Afrique centrale ne sont pas parvenus à s’entendre sur ce point.

« Le conflit armé livré par l’Ouganda l’était sur une très large échelle. Une occupation de cinq ans marquée par de très graves atteintes aux droits de l’Homme qui tendaient à la barbarie », a plaidé le représentant de la RDC Paul-Crispin Kakhozi Bin-Bulongo devant la Cour qui siège à La Haye.

Des responsables congolais avaient affirmé quand la décision initiale avait été rendue que leur pays allait réclamer entre six et 10 milliards de dollars à Kampala.

Ils avaient espéré que l’Ouganda « assumerait pleinement sa responsabilité pour la blessure infligée et (conviendrait) d’une contribution susbtantielle », mais cela ne s’est pas produit, a ajouté M. Bin-Bulongo.

« Le jugement soulignait que les parties devaient faire preuve de bonne volonté… Malheureusement l’Ouganda ne l’a jamais fait », a-t-il encore déclaré.

Kinshasa a déposé une nouvelle requête en 2015, demandant à la CIJ de rouvrir le dossier et de rechercher les responsabilités dans l’échec des négociations.

La Cour, dans sa décision de 2005, indiquait cependant que l’Ouganda avait aussi droit à une compensation après l’attaque de son ambassade à Kinshasa.

Le conflit avait impliqué jusqu’à huit pays africains, l’Ouganda et le Rwanda soutenant des forces rebelles contre le gouvernement de Kinshasa, cherchant à prendre le contrôle de la région d’Ituri riche en minerai.

Les représentants de l’Ouganda doivent s’exprimer jeudi.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos