RDC: l’émissaire de l’ONU rencontre l’ex-président Kabila

RDC: l’émissaire de l’ONU rencontre l’ex-président Kabila

L’émissaire des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), la Guinéenne Bintou Keita, a rencontré mercredi l’ex-président Joseph Kabila, mis à l’écart par son successeur Félix Tshisekedi avec la fin de leur coalition au pouvoir. La rencontre a eu lieu dans une propriété de M. Kabila près de Lubumbashi la deuxième ville de RDC, où la représentante de l’ONU est arrivé mardi « dans le cadre de sa mission de bons offices auprès des acteurs de la vie nationale congolaise », a indiqué son bureau sur twitter.

« Elle voulait le point de vue du +Raïs+ sur la situation générale et la situation sécuritaire », a indiqué un proche conseiller de M. Kabila, Barnabé Kikaya bin Karubi.

A la fin de son mandat en 2018, M. Kabila avait demandé le retrait de la Monusco de RDC.

« Le président Kabila a redit ce qu’il a toujours dit: la sécurité de la RDC est une question de Congolais eux-mêmes », a précisé M. Kikaya à la radio Top Congo.

Des manifestations anti-ONU ont éclaté ces derniers jours en territoire de Beni dans l’est de la RDC, où des habitants dénoncent l’inaction des Casques bleus face aux massacres de civils.

L’entretien est intervenu deux jours après l’annonce d’un nouveau gouvernement entièrement à la main du président Tshisekedi.

Ce gouvernement remplace le précédent exécutif où les partisans de M. Kabila occupaient les deux tiers des 66 postes. Entre-temps, M. Tshisekedi a obtenu le renversement de la majorité parlementaire que M. Kabila avait conservée.

A la tête d’une des plus importantes missions de maintien dans le monde, Mme Keita a pris ses fonctions en RDC en février, après le renouvellement en décembre pour un an du mandat de la Monusco par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Présente en RDC depuis 1999, la Mission de l’ONU compte environ 15.000 Casques bleus et policiers, avec un budget annuel avoisinant un milliard de dollars.

Que pensez-vous de cet article?