Niger: un opposant écope d’un mois de prison pour une publication sur les réseaux sociaux

Niger: un opposant écope d’un mois de prison pour une publication sur les réseaux sociaux

Un militant de l’opposition au Niger, Ibrahim Bana, a été condamné jeudi à trois mois de prison dont deux avec sursis pour des « commentaires tendant à influencer une décision d’instruction » sur les réseaux sociaux, a indiqué son avocat.

Bana a été jugé avec Gamatié Mahamadou, un syndicaliste et membre du Collectif de la société civile, avec qui il a été arrêté le 24 juin pour des publications sur Facebook en lien avec des questions de justice.

Gamatié et Bana avaient été placés en garde à vue, avant d’être incarcérés pour les chefs de « commentaires tendant à influencer une décision de justice » et « jet de discrédit sur une décision de justice ».

« Pour M. Gamatié, le juge a estimé (jeudi) qu’il n’y a pas d’infraction à retenir contre lui. Par contre M. Bana a été condamné à trois mois dont deux assortis de sursis pour +commentaires tendant à influencer une décision d’instruction ou de jugement+ », a déclaré à la presse leur avocat, Me Goudal Efferd Mouloud.

Ibrahim Bana, militant du Mouvement démocratique nigérien (Moden), le principal parti d’opposition au Niger, doit encore passer une semaine en prison pour couvrir la peine.

Début juin, Insar Abdourahmane, un militant de la société civile d’Agadez (nord), a été condamné à six mois de prison avec sursis pour « incitation à la violence » sur sa page Facebook, selon son ONG.​

Que pensez-vous de cet article?