Zimbabwe: un homme d’affaires et consul honoraire bélarusse libéré par la RDC

Zimbabwe: un homme d’affaires et consul honoraire bélarusse libéré par la RDC

Un homme d’affaires originaire du Bélarus et consul honoraire au Zimbabwe, arrêté en République démocratique du Congo (RDC), a été libéré mercredi après douze jours passés en prison, a-t-il lui-même annoncé à son retour à Harare. Aleksandr Zingman, 54 ans, est un homme d’affaires réputé proche du président bélarusse Alexandre Loukachenko.

« Aujourd’hui, nous avons été libérés d’un centre des services de renseignement à Kinshasa », a-t-il déclaré aux journalistes dans un hôtel de la capitale zimbabwéenne, dénonçant une machination.

Détenteur d’un passeport américain, M. Zingman, 54 ans, a été arrêté il y a deux semaines à l’aéroport de Lubumbashi, deuxième ville de la RDC. Ses deux compagnons, son collègue bélarusse Oleg Vodchits et l’homme d’affaires italien Paolo Persico, ont également été arrêtés.

Zingman a accusé les journaux dépeignant les trois hommes comme des « trafiquants armés dans le pays pour mener un coup d’État », d’avoir fait circuler des informations « absurdes ».

Ils étaient en RDC pour rencontrer la Fondation Kapenda Tshombe, ancien président congolais, a-t-il assuré.

Mais à leur arrivée à l’aéroport, ils se sont vu confisquer leurs passeports « sans aucune explication », et ont été conduits séparément à Kinshasa par des agents de sécurité.

Relâchés au bout de douze jours, on leur a finalement dit qu’ils étaient « les bienvenus pour faire des affaires en RDC », a-t-il raconté.

Lors de leurs précédentes visites au début de l’année et courant 2020, ils avaient rencontré l’ex-président Joseph Kabila, « l’un des plus grands agriculteurs de la RDC ».

A Minsk, M. Zingman est présenté comme un homme d’affaire en relations étroites avec des hauts responsables d’une quinzaine de pays africains et des Emirats.

Lors de son arrestation, la cheffe de l’opposition bélarusse, Svetlana Tsikhanovskaïa, s’était félicité sur Twitter de cette « première étape pour enquêter sur ses affaires louches ».

Mais M. Zingman nie tout lien politique et affirme être un homme d’affaires légitime.

Que pensez-vous de cet article?