Nigeria: les médecins du pays le plus peuplé d’Afrique en grève

Nigeria: les médecins du pays le plus peuplé d’Afrique en grève

Les médecins des hôpitaux publics au Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, ont entamé jeudi une grève pour protester contre le non-paiement d’arriérés de salaires et le manque de moyens dans les hôpitaux, ont déclaré à l’AFP des responsables syndicaux. Cette grève, menée par l’Association nationale des internes (NARD), qui représente 40% des médecins au Nigeria, a commencé à 08H00 jeudi malgré plusieurs jours de discussions avec les autorités. La poursuite de la grève sera décidée en début d’après-midi.

Les médecins nigérians menacent régulièrement d’entrer en grève espérant obtenir des autorités le paiement de leurs arriérés de salaires, ainsi qu’une augmentation des moyens alloués aux hôpitaux publics, en déliquescence dans le pays.

Ils dénoncent notamment un nombre insuffisant de lits, de médicaments et de kits de protection dans les établissements.

Le Nigeria, pays de 200 millions d’habitants, comptait 42.000 médecins généralistes enregistrés en 2019, selon l’Association des médecins du Nigeria (NMA), soit deux médecins pour environ 10.000 habitants.

Au moment des premiers cas de coronavirus dans le pays, le Dr Francis Faduyile, président de la NMA, avait déclaré qu’entre « 70 à 80% des institutions publiques de santé n’avaient pas d’eau courante ou suffisamment propre pour se laver les mains. »

Selon les autorités, cette grève pourrait déstabiliser un peu plus le système de santé déjà mis sous pression par l’épidémie de coronavirus.

Selon les derniers chiffres publiés par les autorités, le pays comptait 162.891 cas confirmés et 2.057 décès. Les chiffres pourraient néanmoins être bien plus importants, compte tenu du peu de tests effectués dans le pays.

La polémique enflait cette semaine sur le système de santé défaillant dans le pays alors le chef de l’Etat, Muhammadu Buhari, 78 ans, s’est envolé pour Londres pour y être soigné

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.