RDC: une ONG exige la libération de 2 militants

RDC: une ONG exige la libération de 2 militants

Une ONG congolaise a exigé mardi la libération de deux militants opposés au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila et détenus par l’armée depuis trois semaines à Kinshasa, en République démocratique du Congo. L’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) « exige la libération de Jean-Marie Kalonji et de Sylva Mbikayi arrêtés le 23 juin par des militaires FARDC (Forces armées de la RDC) à Kinshasa », a déclaré à l’AFP Georges Kapiamba, président de l’ACAJ. Jean-Marie Kalonji et Sylva Mbikayi, âgés d’une vingtaine d’années sont les responsables du mouvement congolais « 4ème voie/Il est temps ».

Dans une lettre au ministre congolais de la Défense, l’ACAJ note que les deux militants sont détenus à la DEMIAP, le service de renseignements militaires congolais. Cette correspondance est restée « sans suite » alors que les avocats des MM. Kalonji et Mbikayi ne sont pas autorisés à les voir, selon M. Kapiamba.

Opposé au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au-delà du terme de son mandat, qui a échu le 20 décembre, M. Kalonji avait été arrêté en 2016 et détenu pendant sept mois à Kinshasa. Il avait été libéré dans le cadre des mesures de « décrispation » politique prévues par l’accord de sortie de crise signé le 31 décembre 2016 entre la majorité et l’opposition.​

Que pensez-vous de cet article?