La Mauritanie lance la vaccination anti-Covid avec le personnel de santé

La Mauritanie lance la vaccination anti-Covid avec le personnel de santé

La Mauritanie a commencé vendredi sa campagne de vaccination contre le Covid-19 à l’aide du vaccin chinois Sinopharm, a constaté un correspondant de l’AFP. Le professeur Mohamed Bebbaha, chef du département de réanimation de l’unité anti-Covid au centre hospitalier de Nouakchott, a reçu la première dose, suivi par d’autres médecins et des personnels en contact avec les malades du coronavirus.

Le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et les membres du gouvernement présents n’ont pas reçu d’injection. Le ministre de la Santé Mohamed Nedhirou Ould Hamed a indiqué préalablement que la priorité serait accordée aux personnels de santé, puis aux personnes agées et démunies.

La Mauritanie avait réceptionné mercredi sa première livraison de vaccin, 50.000 doses de Sinopharm données par la Chine. Elle attend plus de 800.000 doses du vaccin AstraZeneca au titre du système international Covax.

Ce pays de plus de 4 millions d’habitants est le dernier en date en Afrique à bénéficier d’un tel don de la Chine, manifestation de la diplomatie menée par le géant asiatique autour de la mise à disposition de vaccins, y compris sur un continent où il a une présence forte.

La Mauritanie a déclaré officiellement plus de 17.700 cas de contamination et 447 décès

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos