RDC: 33 morts après deux jours de combats entre armée et milice Codeco en Ituri

RDC: 33 morts après deux jours de combats entre armée et milice Codeco en Ituri

Trente-trois personnes, dont une majorité de membres d’un groupe armé, ont été tuées dans des combats qui se sont déroulés ces derniers jours dans la province de l’Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, (RDC), a annoncé mardi l’armée congolaise, citée par des medias locaux. Le porte-parole des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri, le lieutenant Jules Ngongo, a livré mardi le bilan de deux jours des combats avec les miliciens de la milice Codeco (Coopérative pour le développement du Congo) à Iga Barrière, un centre de négoce situé à 25 km de Bunia, le chef-lieu provincial.

Au total, 33 morts ont été enregistrés, dont un militaire, cinq civils et 27 miliciens, a affirmé l?officier, cité par les médias en ligne Actualité.cd et 7sur7.cd.

L’armée affirme avoir délogé les miliciens de deux positions stratégiques qu?ils occupaient, les monts Dhi et Boza.

Ces affrontements qui ont débuté le week-end dernier ont entraîné des déplacements massifs des populations.

La milice Codeco prétend défendre les intérêts des Lendu, une des communautés de la région aurifère de l’Ituri.

En Ituri, un conflit communautaire avait fait des dizaines de milliers de morts entre 1999 et 2003. Lors de ce conflit, les membres des communautés Lendu et Hema s’étaient entretués par milices interposées jusqu’à l’intervention en 2003 de la force européenne Artémis, sous commandement français.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos