RDC: un journaliste de la radio d’Etat tué dans le Nord-est

RDC: un journaliste de la radio d’Etat tué dans le Nord-est

Un journaliste de la radio-télé d’État a été tué mercredi à l’aube à Bunia, capitale de la province de l’Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de sources concordantes.

« Un journaliste de la RTNC (Radio-télévision nationale congolaise) a été tué vers 4h00 par une personne non encore identifiée qui l’a assommé avec un objet contondant ayant causé sa mort », a déclaré à l’AFP le vice gouverneur de l’Ituri, Pacifique Keta.

« Notre confrère Banga Karaba de la RTNC a été tué par un inconnu qui s’était introduit dans sa parcelle à l’aube », a déclaré pour sa part Serge Karba, président de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC) de l’Ituri, qui a décrété immédiatement « des journées sans radio et sans journaux mercredi et jeudi pour exiger toute la lumière sur ce meurtre.

« La police et tous les services concernés sont mobilisés pour retrouver le tueur et connaitre les raisons qui l’ont poussé à commettre ce crime », a ajouté M. Keta.

Banga était présentateur des informations en français à la radio publique à Bunia depuis plus de 20 ans et il est réputé pour son « sens élevé de la mesure et de l’équilibre », selon M. Karba.

Il était de l’ethnie hema, régulièrement en conflit avec l’ethnie rivale lendu. Mais pour le vice-gouverneur Keta, « il est prématuré de lier ce meurtre au conflit hema-lendu. Il faut attendre les résultats de l’enquête en cours ».

Riche en or, l’Ituri a été le théâtre de violences intercommunautaires attisées par des milices pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003), à laquelle a mis fin l’intervention militaire Artémis de soldats de l’Union européenne, essentiellement français.​

Que pensez-vous de cet article?