Golfe de Guinée: le Danemark envoie une frégate pour lutter contre la piraterie

Golfe de Guinée: le Danemark envoie une frégate pour lutter contre la piraterie

Le Danemark va envoyer une frégate et quelque 175 marins pour lutter contre la piraterie dans le Golfe de Guinée, point noir mondial des armateurs, a annoncé mardi la ministre de la Défense. « La frégate sera sur place entre environ novembre 2021 et mars 2022, une période de l’année où le risque d’attaque est le plus élevé », a précisé lors d’une conférence de presse, Trine Bramsen.
Cinquième puissance de marine marchande du monde, le Danemark « fait le premier pas, puis nous espérons que d’autres (nations) suivront », a ajouté la ministre.
La frégate de classe Absalon, équipée d’un hélicoptère, interviendra dans les eaux internationales où elle pourra collaborer avec les partenaires du Danemark présents dans la zone et porter assistance aux navires marchands attaqués.
L’Union européenne a mis en place en janvier une « présence maritime coordonnée » (CMP) dans la région, validée par Bruxelles et qui comprend la France, l’Espagne, l’Italie et le Portugal.
Mais le gouvernement danois et le plus grand transporteur en mer mondial, le danois Maersk, ont appelé ces dernières semaines à renforcer la présence maritime internationale près des côtes ouest-africaines, sur le modèle de l’opération européenne Atalante pour lutter contre la piraterie au large de la Somalie, il y a une dizaine d’années.

Le Golfe de Guinée, qui s’étend sur 5.700 km des côtes du Sénégal au nord à celles de l’Angola au sud, a concentré 130 des 135 enlèvements de marins recensés dans le monde, d’après un récent rapport du Bureau international maritime.

imageimage

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos