Tchad: l’opposition dénonce le « soutien » de l’Occident à Déby

  • Dans Tchad
  • 12 juillet 2017
  • 277 Vues
Tchad: l’opposition dénonce le « soutien » de l’Occident à Déby

L’opposition tchadienne a dénoncé mardi le « soutien » des Occidentaux envers le régime du président Idriss Déby dans une lettre ouverte à plusieurs ambassades occidentales reçue par l’AFP.

La branche jeunesse du principal parti d’opposition de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), membre de l’Internationale socialiste depuis mars, « interpelle » la France, les Etats-unis, l’Allemagne, la Suisse et l’Union européenne au sujet du « soutien qu’ils apportent à un président illégal et illégitime Idriss Déby Itno », selon la lettre ouverte.

« Le peuple tchadien est pris en otage (…) sous l’oeil acolyte de la France et compagnie », ajoute le texte.

« L’Union des jeunes pour le renouveau (UJR) voudrait vous rappeler le soutien qu’apportait chacun de vos pays à Hissène Habré [l’ancien président tchadien depuis condamné à la prison à perpétuité] pendant qu’il régnait d’une main de fer au Tchad et que, paradoxalement, vous décrivez aujourd’hui comme le Pinochet d’Afrique ».

Partenaire stratégique de la France et de l’Occident dans la lutte contre le jihadisme au Sahel, le Tchad – l’un des pays les plus pauvres au monde – traverse une crise économique aggravée par la baisse des cours du pétrole en 2014.

Le pays est gouverné depuis 1990 par Idriss Déby, réélu pour un cinquième mandat en avril 2016 suite à des élections contestées.

Le Tchad a connu plusieurs grèves ainsi qu’une augmentation des arrestations d’opposants depuis un an, selon l’ONG Amnesty international.​

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.