RDCongo: Zoé Kabila refuse d’adhérer à l’Union sacrée: Kinshasa veut le contourner

RDCongo: Zoé Kabila refuse d’adhérer à l’Union sacrée: Kinshasa veut le contourner

Le gouverneur du Tanganyika, Zoé Kabila, jeune frère de l’ancien président Joseph Kabila, refuse mordicus d’entrer dans l’Union sacrée, la coalition regroupée autour du président Félix Tshisekedi et formée essentiellement d’anciens transfuges kabilistes ayant soudainement vu la lumière. Les autres gouverneurs, qui étaient tous kabilstes sauf un, ont maintenant rejoint le troupeau des ralliés. Pour réduire la résistance de Zoé Kabila, Kinshasa a envoyé une délégation de trois députés à Kalemie pour y « identifier une nouvelle majorité ». Soit faire limoger le gouverneur par un vote à l’assemblée provinciale.

C’est l’agence de presse APA qui a annoncé l’envoi mardi à Kalemie, par le président Tshisekedi, d’une délégation de trois députés nationaux « pour identifier une nouvelle majorité parlementaire en sa faveur après avoir mis fin, début décembre, à la coalition avec son prédecesseur Joseph Kabila ». Selon l’agence, un des trois membres de la délégation, le député national pour Kalemie John Banza, a déclaré: « Nous sommes venus iici sur ordre du chef de l’Etat pour imposer sa nouvelle vision de l’Union sacrée. Ceux-là qui résisteront, c’est leur problème, car certains vont tomber après l’identification d’une nouvelle majorité ».

Dans une interview à 7su7.cd, John Banza a ajouté que le gouverneur du Tanganyika avait refusé de recevoir la délégation, un « défi » au chef de l’Etat, selon lui.

Que pensez-vous de cet article?

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos