Sénégal: la justice maintient le principal opposant en garde à vue

Sénégal: la justice maintient le principal opposant en garde à vue

Le principal opposant au pouvoir sénégalais, Ousmane Sonko, a été remis en garde à vue sous la surveillance des gendarmes vendredi après sa présentation à un juge, malgré les troubles qui secouent le pays depuis son arrestation. Cette garde à vue, commencée mercredi, doit s’achever dimanche et M. Sonko être présenté à nouveau au juge lundi, ont dit ses conseils sans pouvoir préciser ce qu’il adviendrait de lui entre dimanche et lundi.

L’arrestation de M. Sonko, troisième de la présidentielle de 2019 et pressenti comme un des principaux concurrents de celle de 2024, a déclenché des affrontements entre jeunes et forces de police, des saccages et des pillages de magasins, en particulier sous enseigne française, dans la capitale et différentes villes du pays pourtant réputé comme un îlot de stabilité en Afrique de l’Ouest.

Cette arrestation a non seulement provoqué la colère de ses partisans, mais aussi, disent de nombreux Sénégalais.

Sonko a été arrêté officiellement pour trouble à l’ordre public, alors qu’il se rendait en cortège au tribunal où il était convoqué pour répondre à des accusations de viol. Il est donc visé par au moins deux procédures. Il a été présenté au juge vendredi dans celle pour viols présumés et est ressorti sans être inculpé, mais avec un nouveau rendez-vous lundi, ont dit ses avocats. Il a été replacé en garde à vue dans la procédure pour trouble à l’ordre public, ont-ils ajouté.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.