RDC : Razzia de la police à l’hôtel Pullman de Kinshasa

RDC : Razzia de la police à l’hôtel Pullman de Kinshasa

Le général Sylvain Kasongo a fait descendre ses hommes, ce samedi 13 février à l’Etoile Belvédère, discothèque pour la jeunesse dorée de l’hôtel Pullman de Kinshasa.

Le balai diplomatique se poursuit ce dimanche 14 février 2021, jour de la Saint-Valentin, en fin de matinée devant le commissariat provincial de Kinshasa. Nombre de diplomates tentent non pas de fournir corbeilles de fruits ou de fleurs aux policiers de garde, mais bien d’obtenir la libération de membres de leur personnel ou de leur famille arrêtés samedi soir sur le coup de 22 h au 9e étage de l’hôtel Pullman.

Brandissant le couvre-feu, les policiers se sont engouffrés dans les ascenseurs de l’hôtel et ont arrêté toutes les personnes (y compris les membres du personnel) qui se trouvaient dans le Lounge, même les résidants de l’hôtel.

Beau coup de filet pour les hommes du général Sylvain Kasongo, injoignable ce dimanche, s’il n’y avait eu l’exfiltration de jeunes privilégiés d’origine libanaise ou de proches de certaines familles du sommet du pouvoir… Ce deux poids, deux mesures, suivi par le racket, le vol et les menaces et même les coups contre les autres jeunes (près de 100 personnes) discrédite une fois de plus la police congolaise. Etat de droit ?

Que pensez-vous de cet article?