La Zambie entame des discussions sur sa dette avec le FMI

La Zambie entame des discussions sur sa dette avec le FMI

La Zambie, premier pays africain à faire défaut sur sa dette en novembre à cause du coronavirus, a entamé jeudi des discussions avec le Fonds monétaire international (FMI) en vue de l’obtention de facilités de paiement.

Ce pays d’Afrique australe, deuxième producteur de cuivre du continent, dont la dette extérieure est estimée à près de 12 milliards de dollars, a déjà manqué deux échéances ces trois derniers mois.

Les discussions virtuelles avec le FMI, à la demande du gouvernement du président Edgar Lungu, doivent se tenir jusqu’au 3 mars, alors que des élections présidentielles et législatives sont prévues en Zambie en août.

Le secrétaire au Trésor Fredson Yamba a indiqué en janvier qu’elles porteraient notamment sur une augmentation de la protection sociale et le soutien aux secteurs de l’agriculture et de l’énergie.

Un accord avec le FMI pourrait aboutir à un prêt à taux zéro ou très faible pour rembourser la dette – en grande partie détenue par des entreprises chinoises – assorti d’un soutien technique à des réformes économiques.

Mais les experts soulignent que Lusaka devra faire preuve d’une grande transparence sur sa dette pour obtenir un accord de ce type.

« Nous n’avons pas été honnêtes » de ce point de vue, a déclaré à l’AFP l’analyste financier indépendant Maambo Hamaundu.

La Zambie a déjà officiellement demandé au début du mois la restructuration de sa dette dans le cadre de l’initiative proposée par le G20 aux pays les plus pauvres, promettant à cette occasion la transparence et le traitement équitable de tous ses créanciers.

En novembre, le pays n’a pas réussi à verser 42,5 millions de dollars d’intérêts sur de la dette libellée en euros, devenant ainsi la première économie africaine en défaut de paiement durant la crise sanitaire.

Fin janvier, le pays a raté une autre échéance de 56,1 millions de dollars sur un autre emprunt obligataire.

Que pensez-vous de cet article?

Soyez la première personne à évaluer cet article.

Derniers Articles

Journalistes

Dernières Vidéos